Nos conseils pour éviter de tomber sur le mauvais fournisseur chinois

De nos jours, il est de plus en plus courant d’acheter des marchandises chez un grossiste chinois pour les activités d’une structure commerciale donnée. Mais, la perspective de s’approvisionner dans d’autres contrées, et notamment en Chine, est un problème sensible qui demande une expertise poussée pour éviter un mauvais fournisseur chinois, même si c’est pour lancer une modeste structure commerciale.

Il vous faudra notamment comprendre un certain nombre de facteurs que notre site www.comperes.org vous expose sur cet article pour ne pas être victime d’un mauvais fournisseur chinois.

Pour savoir si vous avez en face de vous un bon ou un mauvais fournisseur chinois, sollicitez les références des clients précédents avant de vous lancer. Si le fournisseur en question ne veut révéler aucune référence client, ne prenez pas le risque de continuer à négocier avec lui. Persévérez dans la recherche pour trouver une entreprise chinoise de vente en gros plus crédible.

Contrairement au mauvais fournisseur chinois, un bon fournisseur chinois doit s’inscrire auprès des autorités ministérielles locales et obtenir un matricule d’enregistrement unique. Vous pouvez vérifier la fiabilité d’un fournisseur par des moyens assez élémentaires.

Essayez en outre de le contacter pour avoir toutes les informations utiles le concernant. Cela vous mettra dans une position qui vous permettra de mener à bien toute opération. Pour être sûr de la fiabilité financière du fournisseur, demandez les lettres de référence auprès de sa banque.

Etablir de bons rapports avec l’entreprise

Pour faire de bonnes affaires avec votre grossiste chinois, vous devez adopter une communication efficace. Dans cette perspective, vous devriez le contacter personnellement pour créer un lien solide. Comme cela, vous pourrez négocier un meilleur accord lors de la prochaine discussion.

Eu égard au niveau de l’anglais de la plupart des grossistes chinois, les choses iront mieux en votre faveur si vous limitez votre communication à des conversations non verbales. Le fait d’écrire un courriel direct et concis est alors la base. Le spécialiste de la vente en gros aura plus de facilités à appréhender vos demandes et accroitre ses taux de réponse.

Si vous évitez de travailler avec un mauvais fournisseur chinois, pensez à utiliser des listes pour expliquer vos idées au lieu de les englober dans un paragraphe qui aggraverait la difficulté du grossiste chinois à comprendre.

Contrôle de conformité

Il existe toutes sortes de bon et de mauvais fournisseur chinois, et bon nombre d’entre les bons grossistes proposent des articles de qualité prémium. La réexpédition de produits défectueux est tout à fait admissible et autorisée dans bon nombre de cultures à l’exception de celles de la Chine. Identifier les défauts de fabrication en amont serait alors une initiative plus avantageuse qui vous mettra à l’abri de beaucoup de problèmes de qualité.

Ces derniers sont généralement dus au fait que les constructeurs ne comprennent pas bien les préférences du client ou ils accélèrent le processus de production. Dans ce cas, engagez un spécialiste en contrôle de fiabilité, il pourra vous fournir rapidement tous les renseignements utiles sur la fiabilité des articles demandés en plus  de quelques échantillons pour le test.